Skip to navigation – Site map
Institut Veolia Environnement

VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement

Updated on 04/09/2014

Latest articles

RSS
  • > L’immigration clandestine à Mayotte : un phénomène révélateur de l'incidence des changements climatiques sur la sécurité humaine?

    Mayotte, département français situé au cœur de l’océan Indien subit une importante pression migratoire en provenance de l’archipel des Comores dont elle fait elle-même partie. Sous l’effet des changements climatiques, ce phénomène pourrait se renforcer ce qui peut paraître assez curieux dans la mesure où l’ensemble des îles composant l’archipel est placé dans des conditions géologiques et météorologiques similaires. Face à cette situation, la sécurité humaine constitue une grille d’analyse parti

    (…)

  • > Droit des risques littoraux et changement climatique : connaissance, anticipation et innovation

    Les risques littoraux liés à l’érosion côtière et à la submersion marine semblent s’amplifier ces dernières années, par les effets croisés de l’accélération de l’élévation du niveau marin, de la pénurie de sédiments et de l’urbanisation croissante du littoral. En France, les dernières années ont par ailleurs été marquées par la tempête Xynthia de l’hiver 2010, qui a fait 54 morts en Vendée, et par les deux hivers 2013 et 2014 qui ont fait fortement reculer le littoral sableux aquitain : sur cert

    (…)

  • > Les limites de la cartographie des risques littoraux : des perspectives pour la compréhension de tous

    Grâce à l’utilisation d’un langage à la fois figuratif et symbolique, la carte est considérée comme une image qui permet une « lecture globale et instantanée » de l’information (Levy, 2002). La carte offre la possibilité de lire un ensemble de représentations de l’espace. Si son support de lecture répandu est le papier, les écrans (ordinateurs, tablettes et téléphones) deviennent actuellement des interfaces de visualisation privilégiées. Ceux-ci s’accompagnent de deux apports technologiques cruc

    (…)

  • > Le changement climatique et les propriétés du Conservatoire du littoral

    Chargé de mener une politique foncière de sauvegarde de l’espace littoral et de préservation des équilibres écologiques, le Conservatoire du littoral est confronté, en sa qualité de propriétaire, à la problématique de la gestion des risques littoraux liés au changement climatique. Ce nouveau défi pose la question des stratégies d’adaptation à mettre en œuvre et de la place de l’établissement dans les processus de concertation multi-acteurs. Le Conservatoire doit-il laisser évoluer librement le r

    (…)

  • > Le droit à l’épreuve de la tempête Xynthia

    La tempête Xynthia a traversé l'Europe et a fortement impacté les côtes charentaises et vendéennes dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Cette catastrophe a été le révélateur d'une urbanisation du littoral peu maîtrisée, en contradiction des règles de droit et de bon sens. En réponse à cette catastrophe et afin d'éviter qu'un tel drame ne se reproduise, des mesures d'urgence ont d’abord été mises en œuvre pour tenter de combler les lacunes de la prévention, puis l’État a procédé à une relance d

    (…)

  • > Le recul stratégique : de l’anticipation nécessaire aux innovations juridiques

    Les changements climatiques obligent aujourd’hui à réfléchir à de nouvelles pistes juridiques pour gérer l’urbanisme sur des littoraux vulnérables à l’élévation du niveau marin. En cas d’inaction des pouvoirs publics, les dommages aux biens et aux personnes peuvent se multiplier et les risques de responsabilité administrative ou pénale des élus sont nombreux. Il importe d’anticiper dès maintenant sur ce phénomène, afin de construire, notamment, un droit de la relocalisation des activités et des

    (…)

  • > Perception des risques de submersion marine et capacité d’adaptation des populations littorales

    Cet article présente les résultats d’une enquête réalisée en 2009 et portant sur la perception des risques de submersion marine par les usagers et résidents de trois communes du littoral languedocien. En termes de lutte contre l’érosion des plages, les réponses se partagent entre méthodes souples et ouvrages « en dur ». Seuls 15 % des résidents se déclarent en faveur du laisser-faire ou du retrait stratégique. En effet, ces populations, principales et surtout secondaires, sont fortement attachée

    (…)

  • > Risques littoraux : entre stratégie et droit

    L’évolution du droit des risques littoraux fait apparaître que ce dernier a émergé dans un contexte marqué essentiellement par l’absence de stratégie. Le droit répond au coup par coup à la réalisation des divers risques. Ce d’autant que la prise en considération spécifique des risques littoraux eux-mêmes n’apparaît que dans la période la plus récente. Nous sommes bien dans la production d’un droit sans stratégie. Celle-ci va constituer une nécessité face à l’occurrence du risque marqué cette foi

    (…)

  • > La prise en compte de la submersion marine par la loi littoral

    La tempête Xynthia a montré les failles du dispositif juridique encadrant l’urbanisation en bordure du rivage de la mer.

    Le présent article analyse l’état actuel du dispositif de la loi littoral, pierre angulaire du cadre juridique de maîtrise de l’urbanisation sur les communes littorales, qui n’aborde la question des submersions marines que de manière indirecte.

    Au-delà de l’analyse du dispositif existant, les auteurs proposent des modifications aux dispositions de la loi littoral

    (…)

  • > Entre perceptions, publicisation et stratégies d’acteurs, la difficile inscription des risques littoraux dans l’action publique : focus camarguais

    Les risques littoraux suscitent des oppositions remarquables à bien des égards : au niveau de l’existence qu’on leur prête et de l’attention qu’on leur porte, à la façon que l’on a de les porter sur la place publique et enfin à leur inscription dans les modes de gestion et d’adaptation du territoire. Nous tentons de comprendre quelques facteurs pouvant expliquer le maintien d’une dissension à chacun de ces trois niveaux d’appréhension sociale des risques littoraux. Pour cela, nous nous appuyons

    (…)