Skip to navigation – Site map
Institut Veolia

VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement

Updated on 04/09/2014

Latest articles

RSS
  • > Évaluer les services rendus par les dépendances vertes des infrastructures linéaires de transport : une démarche exploratoire

    Les dépendances vertes des infrastructures linéaires de transport, par les processus écologiques qui s’y exercent, peuvent rendre des services à la société humaine. Quels sont-ils ? Peut-on, et y a-t-il un intérêt à faire varier, en nombre et/ou en quantité, ces services ? L’article, sur la base d’un cas concret, propose une évaluation préliminaire des services produits par les habitats naturels des dépendances de l’infrastructure. Pour une infrastructure de transport routier et ferroviaire, seu

    (…)

  • > Opérationnalité et recherche : expériences réflexives à partir du programme Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages (France)

    [video:belanger]

    Les recherches menées dans le cadre du programme de recherche français ITTECOP (Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages) ont principalement pour objectif de confronter les enjeux techniques des Infrastructures de transport (routières, ferrées, fluviales ou énergétiques) et leurs emprises, ainsi que leurs interfaces avec les territoires (gares, ports, aéroports, etc.) en incluant les dimensions paysagères et les écosystèmes. Cette confrontation per

    (…)

  • > Le transect : outil de dialogue interdisciplinaire et de médiation

    L’implantation d’une infrastructure nouvelle dans un territoire est traitée communément dans une logique duale : le tracé d’une part, la compensation des nuisances occasionnées de l’autre. Prise plus globalement, elle soulève un faisceau de questions qui mobilisent plusieurs registres de réflexion : l’écologie, la socio-ethnologie des usages, l’aménagement et le paysage. Ne pas séparer ces divers registres, les articuler à la fois théoriquement et dans l’action, constitue un enjeu fort pour la c

    (…)

  • > Une approche pluridisciplinaire et pluri-scalaire des dynamiques paysagères du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais 

    Ce texte revient sur la démarche de recherche participative et pluridisciplinaire menée durant trois ans dans le cadre du programme ITTECOP sur le territoire de la communauté d’agglomération d’Henin Carvin (CAHC) dans le Nord-Pas-de-Calais. Une caractéristique de cette recherche est d’avoir rassemblé une équipe de paysagistes et une de sociologues. La démarche part d’une conception du paysage comme cadre intégrateur de réflexion et d’action et outil capable de faire émerger une action territoria

    (…)

  • > Assurer la maitrise du ruissellement grâce aux zones humides au voisinage des infrastructures de transport dans une perspective de conservation de la biodiversité

    La conservation de la biodiversité est actuellement un enjeu majeur qui s’insère progressivement dans les politiques publiques d’aménagement d’un territoire de gestion administrative, ceci dans le but de maitriser l’impact de l’activité humaine sur son environnement naturel. Les infrastructures de transport terrestre créent des ruptures sur les écosystèmes et paysages. Le projet exploratoire RHIZU (Ruissellement Intense et Zones HUmides) a pour objet d’évaluer les conditions de coexistence entre

    (…)

  • > Les effets du jumelage des infrastructures lourdes de transport sur les territoires : quels enseignements?

    L’article rend compte d’une recherche concernant les effets du jumelage des infrastructures lourdes telles que les autoroutes et les lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) sur le fonctionnement et la perception du territoire. L’impact écologique, les effets sur l’évolution et la perception des paysages, ainsi que les questions de gouvernance et d’acceptabilité sociale sur les espaces proches ont été plus particulièrement étudiés sur trois terrains représentatifs des grands types de jumelage

    (…)

  • > Les dépendances vertes dans les paysages agricoles : prendre en compte les milieux adjacents à la route

    Les infrastructures linéaires de transport terrestre (ILTT) sont souvent considérées comme des éléments défavorisant la biodiversité, mais elles peuvent également représenter, par leurs dépendances végétalisées, des supports de biodiversité en tant que corridor préférentiel ou habitat pour de nombreuses espèces. Ces influences contrastées des ILTT sur la biodiversité ont fait l’objet d’études portant principalement sur le réseau routier, un des principaux éléments de fragmentation des paysages,

    (…)

  • > Infrastructures de transports, territoires et opérationnalités : enjeux méthodologiques et positionnements de recherche

    Les recherches menées dans le cadre du programme ITTECOP (Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages) ont pour objectif principal de confronter les enjeux scientifiques et techniques des infrastructures de transport et de leurs emprises, qu’elles soient routières, ferrées, fluviales ou énergétiques ou leurs interfaces avec les territoires (gares, ports, aéroports).

    Les interactions entre territoires et infrastructures sont analysées, selon les échelles spatiales et t

    (…)

  • > Freins et leviers pour l’installation de jardins en bord de voies

    Prenant le contre-pied d’une posture visant à « réparer » les territoires détruits par les infrastructures de transport, nous investiguons les potentiels de développement urbain inhérents aux situations routes/jardins. Les territoires de bord de route possèdent leurs propres règles qui pourraient informer une manière de produire autrement la ville. Perçue depuis un véhicule personnel ou un transport en commun la nature en bord de voie, et en particulier la nature domestiquée des collectifs de ja

    (…)

  • > Restauration de la connectivité écologique : proposition méthodologique pour une localisation optimisée des passages à faune

    Le développement des grandes infrastructures de transport contribue à la fragmentation du paysage et impacte directement la connectivité à l’échelle régionale. En conséquence, la recherche de nouvelles méthodes destinées à atténuer l’impact des infrastructures existantes ou en projet est devenue une préoccupation majeure pour la préservation de la biodiversité. Parmi les méthodes existantes, celles fondées sur la théorie des graphes offrent des perspectives intéressantes pour l’aménagement et la

    (…)